Histoire de couleurs


INTRODUCTION

C’est dans les actes du quotidien et par le jeu que l’enfant va peu à peu découvrir les couleurs. A la naissance, bébé ne perçoit que l’équivalent du noir et du blanc. Vers 5 à 6 semaines, il commence à réagir au rouge et au vert, et vers le sixième mois, il voit le bleu et le jaune (à condition toutefois que ces couleurs soient franches et saturées). Ensuite, il discernera toutes les couleurs possibles. Donc, avant d’apprendre le nom des couleurs, bébé va apprendre à les reconnaitre visuellement.

Ces moments quotidiens peuvent être des temps où l’adulte verbalise à certains moments les couleurs des habits, de la brosse à dents…Lors de la lecture d’un livre ou d’un imagier, l’adulte lit : le poussin jaune, la carotte orange. Lors des repas : la purée de brocoli est verte, le poisson est blanc… Ensuite l’adulte, peut faire des associations : la purée de haricots verts est verte comme la purée de courgette. Ton pull et ton pantalon sont de la même couleur, ils sont bleus… Ainsi, il apprendra peu à peu à associer le mot à la couleur. A une période, l’enfant va spontanément faire des catégories d’objet en les triant par couleur (nul besoin de lui donner la consigne).

Les jouets, les objets du quotidien, tout l’intéresse. Il discrimine les couleurs, les range par couleurs. Il catégorise (étape essentielle plus tard pour les mathématiques notamment). Plus tard, il commencera à nommer les couleurs. Il nommera d’abord : bleu, rouge, vert, jaune. Enfin, il nommera le rose, le gris, le violet, le marron (le plus souvent après trois ans). Il commencera aussi à employer des termes comme « pareil », « c’est la même couleur ».

< Retour à la liste des publications